Ce qui se Passe Quand Vous tombez en Amour Avec Quelqu’un que Vous n’avez Jamais Rencontré

« Chère Laura, merci pour l’excellent, décourageant essai que vous avez écrit à propos de sobre, de rencontres, » une articuler étranger nommé Eli (pas son vrai nom) a tapé dans un e-mail à moi. Ce n’était pas la première fois qu’un hasard cœur solitaire avait tendu la main à propos de mon écriture. Mais cette fois, c’était différent: j’ai écrit.

Dans les jours qui suivent le premier message de la part d’Eli — que j’avais rapidement Google-traquait et découvre avec joie était magnifique, nous étions en envoyant constamment, le partage de la journée-à-jour de minuties (« Voici une photo sexy de mon omelette! ») et nos craintes les plus profondes (« j’ai peur de mourir seul »). Il a vécu au Canada. J’étais en Californie. Il n’avait que quelques années de moins, mais nous avons eu un nombre ridicule de choses en commun. Bientôt nous étions des textos toute la journée. Puis nous avons ajouté la heures des appels téléphoniques dans le mélange.

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

Dans un mois, le ton de nos échanges changé de dragueur à la pure romantique. « Epouse-moi », il a envoyé un texto quand j’ai parlé de mon décennie obsession avec Britney Spears. Ses missives est devenu le dans des endroits ensoleillés ma meh existence. Je savait probablement sur un niveau rationnel qu’un romantique avenir entre nous n’était pas probable — il vécu dans un autre pays, pour l’amour de dieu — mais j’ai été plus que disposés à leurrer moi-même. J’avais été malheureux unique de six ans, mais pas faute d’avoir essayé. Je l’avais fait tout de rencontre sur Internet, speed dating, aveugle configurations. Mon romantique efforts ne semblait jamais à prendre, qu’ils ont été décevants, les dates ou les aller-nulle-part de trois mois soubresauts se font passer pour des relations. Je voulais cette intense étranger qui m’a trouvé à être différent, d’être, contre toute attente, L’Un. Donc j’ai épinglé tous mes espoirs sur lui.

Le résultat n’était pas assez. J’ai commencé constamment à l’élaboration de stratégies, en essayant de démêler le mélange de signaux qu’il était envoyer. Alors qu’il a écrit que j’étais « incroyablement belle » et elle était d’avis au sujet de notre être ensemble un jour, il a également mentionné reluquer les femmes dans la rue et à plusieurs reprises a chuté juste assez de détails sur un ex qu’il était « toujours affectueux » avec pour faire de mon corps serrez avec ressentiment à chaque fois il disait son nom.

Tout ce qui amoureux de l’indignation, on fait barboter à la surface … et pas seulement sur ma fin. Il avait jalouse quand j’en ai parlé à personne de sexe masculin, exigeant de savoir si j’avais « rencontré quelqu’un d’autre. » Mais ensuite, il tournerait autour de, publiquement et de flirter avec d’autres femmes sur Twitter. Mon dépit explosé, au point que j’ai créé un faux compte Twitter comme une chaude, fictif hipster guy de flirter avec moi-même dans l’espoir de les rendre Eli jaloux. (Cela a fonctionné!)

Notre mélodramatique combats, de fréquents épisodes de « prendre de l’espace », et de la circulaire conversations analyse constante de nos sentiments ont été blessés qui nous entraîne à la fois fou. Presque tous les soirs, j’ai eu du mal à dormir. Le matin, j’avais le réveil de mon estomac dans les noeuds, anticiper excitant/atroce situation pourrait se produire avec Eli ce jour-là. Je me sentais tellement assaillis par les perma-l’anxiété que j’ai ne pouvait pas se concentrer au travail. Mon médecin m’a écrit une ordonnance pour le médicament anti-anxiété Ativan. Mon meilleur ami m’a dit qu’elle n’avait jamais vu moi aussi, de liquidation, de troubles, à propos d’un gars avant de.

Elle a droit. J’avais décomposer en criant à l’épicerie, alors que je promène mon chien, pendant l’exercice classe, n’importe où. Tout soupçon d’un non-amour de courant sous-jacent dans un fromage pop chanson ne m’en (Demi Lovato « Donner Votre Cœur une Pause » a souvent été le délinquant). J’avais passer la totalité de ma journée de travail mentalement AWOL. J’ai été une catastrophe; je n’ai rien senti comme moi.

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

Toutes les quelques semaines, je voudrais oh-so-mentionnent en passant arriver ensemble IRL. Mais Eli était hésitante, et il a fallu quatre mois avant que je puisse enfin le convaincre (il n’avait jamais rencontré quelqu’un sur Internet avant et a dit qu’il était timide). Bien sûr, j’étais paniquée. L’idée de notre expérience de la tiré en l’équivalent d’un maladroit Internet jour, mon estomac pétrin. Encore, j’ai repoussé la date de début d’un nouveau travail de sorte que nous pourrions rendez-vous à mi-chemin entre nos villes. J’ai réservé séparé des chambres d’hôtel, mais nous avons fini par partager le mien. Quand je l’ai vu pour la première fois, mon coeur s’est limitée à l’égard de ma gorge. « Vous êtes réel, » j’ai laissé échapper, ravis de découvrir que ses yeux étaient magnifiquement vert en personne, comme ils étaient sur Skype.

Nous parcouraient la ville, mangé des beignets, joué petit ami et petite amie. Dans la chambre à coucher, j’ai eu à faire le premier pas, et notre branchements ont été plus maladroit que incroyable. Encore, c’était incroyable d’être avec lui, enfin, mais je savais que la visite serait plus dans un clin d’oeil. Nous n’avons de nouveau le mois prochain. Quand le week-end a été plus de, Eli m’embrassa passionnément sur le quai de gare, et puis chacun de nous est allé à la maison de notre séparé, une seule vie.

Environ une semaine plus tard, il a commencé à agir à distance. Je lui ai demandé pourquoi, et il a envoyé un texto, « je suis confus sur où nous en sommes, comment je dois agir. » Quand j’ai confondu ce à dire qu’il pourrait être prêt à essayer — gasp! — la valeur réelle de la datation, il ont fait machine arrière: « j’ai des sentiments pour vous, mais je ne suis pas équipé pour une relation en ce moment, à longue distance ou le contraire. » J’ai été nauséeuse avec embarras, et il m’est apparu que j’étais à la poursuite d’un fantôme. Bien sûr, il semblait que nous avions reçu près, mais vraiment, Eli n’était rien, mais une confusion, confusion navire pour moi de tous mes dizziest fantasmes romantiques sur. Et il n’était certainement pas le rêve que j’avais désespérément envie de lui répondre.

Je ne pouvais pas ignorer mon instinct plus. Eli gardé en me montrant qu’il ne se sent pas la façon dont je voulais qu’il pense de moi. Il n’avait aucun intérêt dans une vraie relation amoureuse. Mais j’étais tellement aspiré, j’ai refusé de voir les drapeaux rouges. Internet relations sont nécessairement fondées sur l’imagination, non de la réalité, bien sûr, les cœurs brisés quand ils construisent toutes ces fausses idées à propos de certains, parfait rêve lointain amant, qui n’existe pas dans la façon dont vous le souhaitez. Eli n’était pas le genre d’amour que j’avais été en attente pour — calme et ferme, avec quelqu’un qui peut me soutenir, de ne pas irriter moi et me faire descendre. Ce genre d’amour, je vais garder en attente.

Cet article a été initialement publié sous le titre « Mon Fou, Tordu en Ligne de l’Amour » dans le numéro de janvier 2015 numéro de Cosmopolitan. Cliquez ici pour obtenir le problème dans l’iTunes store!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *