Comment j’ai Eu le Meilleur Sexe de Ma Vie

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous Marley Kate/FHM

Pour la plupart de ma vie sexuelle, j’ai accroché comme une star du porno. XXX vidéos ont été ma principale source d’éducation sexuelle, comme c’est souvent le cas ces jours-ci, et j’étais déterminé à être bon au sexe la seule façon que j’avais.

Je gémit de faire semblant de plaisir que de différents partenaires jeté autour de moi dans le lit et tordu mes membres en yogi positions (« Oh, les deux chevilles sur mes oreilles? Pas de problème! »). Quand un mec qui suinte sale dialogue à propos de son « grand, monster cock, » j’ai feint l’étonnement: « Ooh, bébé … so sexy! » En supposant que les hommes voulaient star du porno–lisse des régions pays, je me suis rasé tout là-bas, me laissant avec des brûlures de rasoir qui fait douloureux pour mon privé bits de toucher mes propres sous-vêtements, sans parler d’un autre être humain. Et j’ai surmonté le tout avec un Oscar digne de faux orgasmes, le couplage lourds gémissements spastique les yeux des petits pains. « Oui … oui, oui! »

Devenir mon porno-star alter ego, Samantha Arlington (selon la porno-star nom calculatrice de premier-nom d’animal de compagnie en plus de la petite enfance-le nom de la rue), effectivement travaillé, au moins pour les gars. Après une ballade digne d’un YouPorn pop-up publicitaire, un partenaire m’a dit, « j’ai l’impression que je viens de découvrir Playboy pour la première fois! » Je n’ai jamais, jamais orgasmed. Le seul plaisir que j’ai reçu de ces sexcapades était la satisfaction de se sentir désiré.

Le sexe n’est pas sexy pour moi jusqu’à ce que j’ai cessé d’agir comme j’ai régulièrement Jenna Jameson … et a de la vraie de savoir ce qui fait de moi.

Le changement a commencé quand je suis dans une relation sérieuse, pour la première fois, dans mes fin des années 20. Simuler des orgasmes aléatoire avec branchements est une chose, mais garder la tromperie dans une relation à long terme en est une autre. D’ailleurs, après des années de faire semblant, j’étais à un point de rupture. Je voulais quelque chose de sexe au-delà de simplement faire le gars se sentir bien. J’ai fait un pacte avec moi-même: ne plus porno-y prétendre.

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

Il était difficile de briser les vieilles habitudes, mais si son Magic Mike inspiré de fluctuations dans la position du missionnaire ne se sentait pas bien, je n’ai pas même une sympathique gémir ou soufflée « oh yeah » pour échapper à mes lèvres. Si il y fourre-moi en levrette quand je n’étais pas d’humeur, j’ai roulé plus de, a sauté sur le dessus, et — shocker! — en fait essayé de descendre trop. Et zut, j’ai laissé mon pubis grandir un peu, enfin! La relation n’a pas fonctionné, mais les nouvelles règles coincé. Au moment où j’ai commencé datant maintenant mon-mari, avec qui je pouvais dire était quelqu’un d’assez spécial, j’étais déterminée à ne plus jamais commencer une relation sexuelle basée sur des mensonges.

Encore, sans mon porno-star de la gesticulation, je me suis sentie nue. (Je veux dire, j’étais nu, mais vous savez ce que je veux dire.) Ce défi a été beaucoup plus dur. Il n’était plus sur lui montrant à quel point j’ai été au sexe; je devais être moi — même- pubis et tous. Que signifiait le fait de rire quand j’ai senti nerveux occasionnels corps-des bruits retentissants, vous demandant si mordre le lobe de l’oreille sentais bien quand je n’étais pas sûr, et le réajustement de lui lors de son os de la hanche creusé dans la mine au cours de missionnaire. La première fois que nous avons eu des rapports sexuels, je me suis arrêté à la mi-loi le lui dire, « j’ai l’impression que je n’ai jamais eu des rapports sexuels avant. » Notre honnête, vulnérables-mêmes plutôt que de notre idéal adulte-film alter ego, nous sommes ouverts à fait le sentiment de plaisir au lieu de juste l’effectuer. Il pourrait ne pas avoir été à écran prêt pour le sexe, mais il était sexy comme l’enfer.

Mon faux orgasmes ont disparu depuis longtemps maintenant, remplacé avec de vrais fréquentes — à l’occasion de plusieurs! — . Ils sont meilleurs que j’ai jamais pu imaginé. Mon mari et moi sommes tous deux avoir le meilleur sexe de notre vie—et c’est la vraie affaire.

Cet article a été initialement publié sous le titre « Comment j’ai Cessé d’Agir Comme Une Star du Porno Et a Eu Le Meilleur Sexe De Ma Vie » en avril 2014 numéro de Cosmopolitan. Cliquez ici pour obtenir le problème dans l’iTunes store!

CONNEXES:
Le Journal Alimentaire d’une Star du Porno
12 Choses Que Chaque Femme Pense Juste Avant Le Sexe
Sexe Parlez-En Réalité: Des Orgasmes Multiples

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *