J’ai Arrêté de Donner à Mon Mari de Sauter d’Emplois pour un Mois

Quand mon éditeur a suggéré de s’abstenir de sauter d’emplois pour un mois, j’étais comme, « OÙ DOIS-je SIGNER??? » Maintenant, je ne suis pas certains prude qui juge les gens qui pense que c’est glorieux et beau à donner un coup d’emploi (les hommes et les femmes n’existent pas dans les contes de fées! Ils sont pour de vrai!) mais je ne suis pas quelqu’un qui est super excité à coller une bite dans sa bouche. Je crois que la plupart des gens donner un coup d ‘ emplois pour une des deux raisons: (1) pour l’amour, et (2) pour de l’argent. (Et oui, j’ai appris que la théorie sur la défunte blog d’une étudiante call-girl qui m’a beaucoup appris sur l’amour, la vie, et de prendre une pleine charge de cours lors de la conduite de divers étrangers pour de l’argent.)

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

Donc, oui. – Je donner à mon mari de sauter d’emplois sur une base régulière, car il me paie. JK, c’est parce que je l’aime et il l’aime et ça me fait plaisir de lui faire plaisir et c’est une partie de notre santé (?) et normal (?) la vie sexuelle. Et oui, j’ai certainement une décents temps de leur donner. Mais la plupart du temps, je ne vais pas passer la chance de ne pas donner d’eux pendant un mois. Mon mari de l’autre côté? Eh bien, disons simplement qu’il n’était pas en amour avec l’idée. « Est-ce pour Cosmo? » il a demandé, « Qu’ai-je jamais faire?! » Je lui ai dit oui, et bien, je ne sais pas. Probablement quelque chose de vraiment mauvais.

Avec le spectacle!

Le premier couple de jours gâteau parce que j’ai fait toutes sortes d’acrobaties sexuelles afin de le distraire. Et en acrobatie sexuelle, je veux dire que je trompé dans la cuisson d’un énorme dîner élaboré ensemble, et puis nous avons été à la fois trop et trop fatigué pour même penser au sexe. Puis j’ai continué sur la même lancée en brisant les acrobaties sexuelles (je voudrais vous donner plus de détails, mais je ne veux pas souffler votre esprit) (lire: je crois que j’ai sur la tête, une fois? Ouf!) et avant que je le savais, la première semaine a été donezo. Nous l’avons fait!

La deuxième semaine a été assez beaucoup plus de la même chose, mais c’était un peu bizarre. Une fois, j’ai oublié le défi et a commencé à la tête le centre-ville de ding-dong ville, mais dès que ma bouche a obtenu près de la marchandise, quelque chose allumée dans mon cerveau et je me tira en arrière. « Oh, oui! Je ne fais pas ça! » Je l’ai dit haut et fort. Et puis mon mari m’a rappelé que je ne fais pas cela pour un mois, et je lui ai dit que nous serions en parler plus tard. Et puis nous étions tous les deux dans une sorte de mauvaise humeur et nous nous sommes donc arrêté de sexage et lire au lit jusqu’à ce que nous l’avons passé à de la frustration. Amusant!

Le lendemain matin, il y avait un peu de frostiness entre nous, mais ce n’était pas la même que lorsque vous passez par des périodes où vous n’avez pas de sexe pendant une semaine et il y a cette étrange tension. Ce fut la seule fois de l’absence de BJs dans la chambre à coucher vraiment affecté notre relation à l’extérieur de la chambre à coucher, ce qui-je le prendre comme un signe que j’ai épousé la bonne personne.

Mais ici, c’est quand j’ai commencé à remarquer que si vous prenez quelque chose hors de votre routine sexuelle, il jette le tout. Comme, nous avons certainement un ordre dans lequel nous faisons les choses dans la chambre à coucher (la plupart du temps; nous aimons ~mélanger~ avec les meilleurs d’entre eux) (lire: parfois, je suis sur le dessus) et quand vous prenez quelque chose hors de l’équation, les choses ne vont pas comme ils utilisés pour. Il se sentait comme s’il manquait quelque chose. Comme lorsque vous regardez Une Direction sans Zayn (et puis vous avez aussi arrêter de coller votre partenaire bite dans la bouche). Il n’est pas mauvais en soi, mais il n’est pas 100% juste.

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

La semaine prochaine, nous avons décidé d’intégrer certaines choses dans notre vie sexuelle que nous ne le faisons pas (ou utiliser) régulièrement afin de remplir la fellation vide. Nous avons exploré de nouveaux fantasmes, jeux de rôle, des traversins, des bouchons en bout, Bikram, vous le nom. C’était amusant! Mais aussi épuisant! Si vous n’êtes pas quelqu’un qui utilise régulièrement ce genre de choses et seulement bustes sur les anniversaires et les jours fériés, il peut obtenir un peu fatigant. Et je ne parle pas seulement physiquement. Penser de nouvelles façons d’utiliser les plumeaux est mentalement taxer! À ce stade, je me préparais à ramener les fellations juste pour que je puisse ranger le costume de placard.

Dans notre dernière semaine de pas les fellations, j’ai été de s’installer dans ce nouveau mode de vie. C’est comme quand vous avez un restaurant préféré et il se ferme et c’est triste et étrange au premier abord, mais après un certain temps, vous vous déplacez sur, et vous êtes capable de regarder en arrière avec tendresse. C’est là que j’ai été avec fellations. Mon mari? Pas tellement. Il en plaisantant (?) faites un compte à rebours calendrier et était en train de traverser des jours de congé comme il était sur le point de sortir de prison. Dramatique.

Puis, juste comme ça, le mois a été plus de. Le restaurant a été relancé, si vous voulez, et j’étais là à l’ouverture de couper le ruban et du coup le ding-dong. Et vous savez quoi? C’était une sorte de plaisir! Ne vous méprenez pas, je n’étais pas sauter vers le haut et vers le bas (un pénis dans ma bouche; la physique fait impossible), mais je n’étais pas tout à fait aussi dégouté que j’ai pensé que je voudrais être. Je me sentais comme si j’avais à donner un peu plus fréquentes de sauter d’emplois pour un peu de temps, mais qui a été totalement sur moi. Je me sentais mal pour lui faisant toujours souffrir pour mon art! De Plus, mon mari était à côté de lui-même extatique et goddammit, je suis un surgeon pour ce petit BJ-amour monstre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *