Pourquoi Les Gens Pensent Collège De Rencontres Est Vissé?

La nuit maintenant mon petit ami m’a emmené sur notre première date, j’avais juste fini de faire moi-même après une longue journée de cours nu dans son lit. Il a fait toutes les bonnes choses à cette date—, il a ouvert la porte de la voiture, payée pour le dîner, sentait délicieusement bon. Il m’a dit j’ai regardé la belle et qu’il était tellement heureux d’être avec moi.

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

Nous n’avons eu aucun scrupule à dormir les uns avec les autres avant nous ont été « fonctionnaire ». Nous avons également n’a pas hésité à définir notre relation. Quand dormir ensemble pendant un certain temps est devenu quelque chose que nous avons décidé de faire exclusivement, nous avons fait y arriver. Bien sûr, nous avons décidé, dans une voiture à 3 heures de l’après-raccordement à l’, mais nous avons encore décidé.

Dans son récent Cosmo histoire « Pourquoi Collège Datant Tellement Vissé vers le Haut? » Charlotte Lieberman écrit que la datation au collège de feutre vissé vers le haut, parce que nous y avons romantique AJOUTER et peut à peine soutenir emoji base de la communication les uns avec les autres, beaucoup moins de s’appeler les uns les autres ou à s’engager les uns des autres pour plus d’une nuit. En tant que jeune diplômé, je suis en désaccord. Le collège est aujourd’hui un cadre idéal pour une relation engagée, même si la façon dont les couples se réunissent maintenant est très différent de la façon dont nos parents se sont réunis. Nous ne sommes pas condamnés à passer par un collège unique, insatisfait, et utilisé par des mecs et profitent de notre volonté à dormir avec eux avant la monogamie.

Lieberman dit que, dans la gâchée monde qu’est le collège de rencontres, « il se sent toujours comme la personne qui se soucie de moins en moins finit par gagner. » Si cela est valable réalité pour de nombreux étudiants, il y a aussi un revers à la médaille: Beaucoup de femmes choisissent d’investir émotionnellement dans le romantique des enchevêtrements, des voix de leurs désirs avec des partenaires romantiques, et s’attendent à être traités chivalrously. Et ils obtiennent ce qu’ils veulent, que ce soit une relation engagée ou quelques années de plaisir jette. Alors que les médias l’obsession de hook-up de la culture — en particulier la façon dont il laisse les femmes sentiment objectivé et insatisfait — long terme collège des relations extrêmement rare, si impossible, les produits de base, une récente Facebook analyse a révélé que près de 30 pour cent des couples mariés qui ont 25 ans rencontré leur conjoint dans le collège.

Beaucoup de femmes ne sont pas aussi désemparés par le collège des romans comme les médias nous fait paraître. Nous arrivons à l’école et de réaliser que nous n’allons pas être nourri et dîné à moins que nous demande — pour certains d’entre nous (comme moi) ne le demande. Certains d’entre nous détestent dîner de dates, de sorte que nous avons le plaisir de dire « fuck it » et de rencontrer les gars, sur les parties. Nous dormons avec des mecs parce que nous voulons, non pas parce que nous avons le sentiment que c’est la seule façon de se connecter avec une personne romantique.

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

Voici un scénario commun: Une fille rencontre un gars du nom de Danny pendant le programme de la semaine. Elle a rapidement oublie pas de parler de lui jusqu’à ce qu’elle fait avec lui, un soir, après une couple de vodka sodas et une ironie du coup de boule de feu. Danny devient boule de feu Danny. Elle finit par le voir à la salle de sport, dans la classe, dans le café, par le des boîtes aux lettres — partout. Ils continuent à faire aux parties et, six semaines plus tard, elle se rend compte qu’elle a vu personne, mais la boule de feu Danny parce qu’il y a quelque chose de si magnifique et facile de passer du temps ensemble.

Stéphanie, 22 ans, un ami d’enfance de mine, qui en est maintenant à sa boule de feu Danny-l’équivalent. « Lorsque nous avons commencé à accrocher, j’étais un peu en colère que je n’étais pas plus hors de lui, » dit-elle. « Mais ensuite j’ai réalisé, il n’y avait pas beaucoup plus que je voulais. Je voulais faire et être câliné et n’était pas vraiment à la recherche de quelque chose d’autre. On est tombé dans un motif, parce que nous n’avons pas à faire avec et de câlins avec quelqu’un d’autre. Il n’y avait pas de « parler », « ou pas » de quoi sommes-nous?  » ce genre de chose. Nous avons travaillé parce que c’était commode, et alors rendu compte qu’il était plus que ça. »

C’est comment de nombreuses twentysomethings trouver l’amour maintenant. Nous faisons les choses différemment que nos mamans, mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas à le faire. Je connais beaucoup de gens de mon âge qui sont dans des relations à long terme. De ces couples, de plus en plus d’eux que de ne pas trouvé leur partenaire à long terme dans un collège partie. Quelques-uns ont été réunis par une commune de la frustration avec de longues salle de bain lignes à la partie de frat.

J’ai rencontré ma meilleure amie Melissa, 22, le premier jour de collège. J’ai regardé comme elle se plonge dans « le branchement de la culture » pour les deux premières années de l’école. « Ma mère utilisée pour me dire que le collège a été de ne pas être attaché vers le bas, que le but était d’avoir votre plaisir maintenant de sorte qu’il est hors de votre système, plus tard, » dit-elle. « Mais en fait, qui m’a ennuyé. Il y a une limite au nombre de demi-nuit se que j’ai pu prendre avant, j’ai décidé que je voulais plus. »

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

C’est à ce moment Melissa réalisé combien petit la datation de la piscine à l’école pourrait être. Elle (et ses amis) a rencontré le même évasive garçons, des bars et des frat parties, encore et encore. Donc, elle a cherché calme les gars qui, franchement, n’est-ce pas tout le temps saoul. « Quand j’ai décidé que j’en avais fini avec l’accrochage, d’une chute dans une relation qui s’est réellement passé super vite. » Melissa a rencontré son petit ami dans un bar un soir, où ils ont parlé pendant une heure sobrement sur la ligne de salle de bain. Voila, ils ont été ensemble pendant deux ans.

Obtenir ce que vous voulez n’est pas une question de baisser les attentes. Parfois, les mecs sont des malades d’accrochage, trop. Il a fallu Cara (un ami de chambrée), aujourd’hui 22 ans, cinq mois seulement de réaliser qu’elle était fatiguée de faire avec les mêmes trois personnes et qu’elle voulait quelque chose de différent. Elle avait toujours pensé que Jon, un junior à l’époque, était mignon, mais ne l’avait entendu qu’il était « asexuée », elle se souvient maintenant.

« Il est venu un jour que Jon avait la réputation de ne pas avoir une réputation, ce qui, évidemment, a amené tout le monde pensait qu’il était gay », dit-elle. « Il n’est pas, et il ne se souciait pas que les gens pensent de la sorte. Il était tout simplement malade de la baise autour de et de cessé de. Je suppose que c’est là que nous avons cliqué. » Trois ans dans leur relation, ils rient à ce sujet.

Mon copain et moi avons été ensemble pendant autant de temps hors de l’université, donc je sais que je suis partial. J’ai beaucoup d’amis de collège, en tant que commis. Tout le monde connaît les personnes qui se livrent à la seconde où ils enlèvent leurs chapeaux et robes de chambre. Tout le monde connaît quelqu’un dont le frère/colocataire/ami est marié à sa petite amie d’un collège. Nous pouvons jouer à des jeux et avoir des relations sexuelles avant la monogamie, mais ma génération est toujours le choix à l’automne dans l’amour de collège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *