Tout ce que Vous Devez Savoir à Propos de la Première Américaine de Greffe de Pénis

Par les temps Tom Manning reçu l’appel téléphonique d’un médecin au cours de la Messe de l’hôpital Général de la Feb. En 2016, il avait pu vivre sans un pénis pendant près de quatre ans. Dévastateur de sa blessure à l’aine apporté Manning à l’hôpital dans Janv. 2012, et là, les médecins ont découvert une tumeur et agressive de cancer du pénis. Une nouvelle histoire à partir de l’Esquire suit le chemin qui a mené Manning pour retrouver un pénis dans ce qui a été le tout premier succès de la greffe de pénis en Amérique.

Publicité – Continuer La Lecture Ci-Dessous

Avant de Manning a reçu sa greffe de pénis en Mai 2016 à la Messe Générale, la procédure n’a jamais été exécuté avec succès dans d’autres pays. Mais les deux médecins de l’hôpital — le Dr Dickens, Ko et le Dr Curtis Cetrulo — ont été déterminés à essayer l’une aux États-unis. Ils avaient reçu l’approbation et le financement pour la procédure à partir de la Masse Générale, lorsque le médecin qui m’a aidé à Manning par l’intermédiaire de son pénis chirurgie et suivantes chirurgies leur a dit qu’il connaissait un homme qui serais très intéressé à être le premier pénis patient de greffe.

Avant d’explorer la possibilité de greffes de pénis, les meilleurs médecins pourrait offrir à un homme qui avait perdu son pénis était une reconstruction qui consiste à prélever des tissus à partir de la cuisse ou de l’avant-bras et le rouler dans une phallique tube:

« Les résultantes » pénis  » ressemble à des boyaux pour les amateurs de charcuterie et est sujette à l’infection, » les rapports de l’Esquire. « Bien que de nombreux bénéficiaires de faire l’expérience du retour de la sensation érotique, ils ne peuvent pas obtenir une érection sans un implant prothétique. Les Patients ont souvent de la difficulté à uriner en position debout. Ils sont rarement en mesure d’avoir des relations sexuelles. »

Selon Esquire du rapport, deux familles ont été approchés par un AMÉRICAIN d’orgue de la banque en Mai 2016, de faire don de leurs proches, pénis, et les deux ont dit oui. Un homme a été un match parfait pour Manning, et il est allé dans la pénible chirurgie de greffe le 8 et 9 Mai. La procédure a pris 15 heures, et quand Manning s’est réveillé et a finalement trouvé le courage de regarder vers le bas, « il est apparu à lui, comme si son aine avait été mutilé dans une épave de voiture. » Après 3,5 semaines en convalescence à l’hôpital, Manning est allé à la maison avec un sain, fonctionnel pénis.

La greffe a été considéré comme un succès — Manning est une fois de plus en mesure de faire pipi debout — mais lui et son équipe de médecins sont toujours en attente pour lui de retrouver la capacité à obtenir une érection. Les années passées sans un pénis, et par la suite aucune utilisation des muscles qui servent à obtenir et à maintenir une érection, l’ont peut-être quitté le tissus nécessaire d’avoir une érection trop faible pour fonctionner. « La sensation est là, » Manning a dit l’Écuyer, « mais ce n’est rien comme elle était avant. »

Vous pouvez lire l’histoire complète de l’équipage de la mission historique pour retrouver un pénis sur Esquire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *